lunes, 18 de mayo de 2009

Francisco Gallo Mejia : Lauréat du Prix 2008 de la Fondation Altran pour l’Innovation

Cette année le Prix de la Fondation Altran pour l’Innovation avait pour thème : « Réduire la concentration de CO2 dans l’athmosphère »

(Extraits du communiqué de la Fondation)

Le projet développé par Francisco Gallo Mejia (*) a séduit les membres du jury de la Fondation Altran par la diversité et la complémentarité de son approche à la fois.

Au cœur du projet se trouve le bambou dont la fibre est utilisée comme matériau de base pour la réalisation d’un composite de nouvelle génération. L’assemblage complexe de ces fibres avec d’autres matériaux (liants, …) permet la réalisation de panneaux de construction performants et bon marché. Une des difficultés de ce projet est le développement d’équipements de production à faible coût pour répondre aux réalités économiques locales.
Ce projet a pour ambition d’impulser le développement d’une activité industrielle durable favorisant l’économie locale sur l’ensemble du cycle. L’objectif est de permettre aux populations locales de s’approprier le projet dans son ensemble, notamment grâce au microcrédit : achat de terrains, production de bambou, création d’entreprises de transformation, construction de maisons.
La culture du bambou Guadua permet la conservation des sols et surtout la captation du CO2 de l‘atmosphère. Le matériau composite obtenu stocke le carbone absorbé par le bambou. De plus, sa fabrication nécessite peu d’énergie, d’eau et de matériaux (bois, briques, métal, etc.). Sa production nécessite des machines plus petites et peu de transport car les plantations sont installées à proximité de l’utilisateur final.Ce projet fait également partie de plusieurs programmes internationaux dont l’INBAR (International Net for Bamboo and Ratam) et le projet européen "Iberoeka".
La dynamique du projet exige la création et l'exécution d’un plan industriel complet, comprenant la définition du produit, la conception de machines, la recherche de fonds, le choix des matières complémentaires composant le produit final, la formation et la commercialisation. C’est tout le travail que mèneront les ingénieurs du groupe Altran aux cotés de Francisco Gallo Mejia.
(*) Francisco Gallo Mejia est chercheur-architecte à l’université du Pays Basque de Saint-Sébastien (UPV/EHU). Il travaille sur les thèmes de l’habitat durable mais aussi sur l’éducation à l’environnement, la sécurité et les droits de l’Homme.
Publicar un comentario en la entrada